Gîte Dordogne la Périgourdine
avec un étang privé pour la pêche
 
 
 
 
 
Le Bergeracois et le pays de Bergerac Pourpre                                                                                                           

Bastides, châteaux et citadelles, vieux villages, musées et surtout ...... les vignobles.  C'est en parcourant la vallée de la Dordogne que vous découvriez la région, son patrimoine historique, naturel et culurel remarquable. 
Au fil de l'eau, en canoë ou en gabare, laissez-vous séduire par la richesse des paysages qui s'étendent de part et  d'autre de la rivière Dordogne et de la Vézère.

Le Bergeracois dévoile de nombreuses bastides  :  Monpazier, Beaumont, Eymet ... et les abbayes de Cadouin et  Saint-Avit-Sénieur clasées au patrimoine mondial de l'humanité (UNESCO) sont autant de témoignages historiques.

Marqué par un climat doux et tempéré, le Bergeracois est une terre propice au développement de la vigne. Des vins de Montravel à ceux de Monbazillac, ce sont 13 AOC de qualité qui accompagneront à la perfection les produits gastronomiques de notre région (foie gras, truffes, confit...)

La rivière Dordogne a permis au territoire de se développer économiquement et démographiquement .
Le patrimoine batelier et les moulins à papier témoignent de la vie économique  passée le long de la rivière et  de ses affluents. Les papeteries, la pêche  de loisir et la randonnée nautique sont encore aujourd'hui le signe de son attractivité.

Enfin, le Bergeracois possède des espaces naturels de grande qualité. De nombreuses possibilités de randonnées vous permettrons de découvrir à pieds ou en vélo nos forêts du Landais, de la Béssède encore préservées et en canoë, les fabuleux cingles de Trémolat et de Limeuil.
 


Bergerac
 
Au coeur de la vallée de la Dordogne, au centre de vignoble prestigieux de Monbazillac et de Pécharmant, Bergerac, capitale du Périgord Pourpre vous séduit par son charme et la douceur de son climat.  



                                                            
 
  • Musée d'anthropologie du Tabac
  • Musée du vin et de la Batellerie
  • Château de Lespinassat, XVII siécle (Classé)
  • Chateau de Mounet-Sully, XIX siécle (classé)
  • Un des personnages les plus connus de la ville : Cyrano de Bergerac

                                   
                                                       


Le bourg est né véritablement au XIéme siècle, avec le chateau situé au bord du fleuve. Les gabares apportaient les produits du haut-pays, notamment le bois et du port on expédiait les vins de Bergerac vers l'Angleterre et la Hollande.


 
 


Aujourd'hui, le "Vieux Bergerac" est l'orgueil des Bergeracois et le lieu privilégié des touristes qui envahissent par milliers ses placettes, ses rues et ses musées, admirent ses immeubles restaurés à colombages et pierres apparentes
                                                                      


 Monbazillac

Le château de Monbazillac, est une superbe demeure du XVIe siècle.
Au coeur du vignoble bergeracois, sur le versant nord de la côte qui domine la rive gauche de la Dordogne, l'appellation Monbazillac apparaît comme une exception. Dominant la ville de Bergerac, elle cultive sa particularité historique et viticole qui lui permet de produire des grands crus de vins liquoreux.



                                 
                                                                                                                                      
Beaumont du Périgord

Bastide anglaise fondée en 1272 par Lucas de Thaney, sénéchal de Guyenne, au nom du roi d'Angleterre Edouard 1er.
Construite sur l'emplacement d'une agglomération plus ancienne, Beaumont n'a conservé que quelque vestiges de ses fortifications mais présente encore de nombreuses maisons à arcades.

L'église du XIIéme siècle est remarquablement délimitée de quatre tours puissantes qui, en cas de siège, constituaient aux Anglais le dernier réduit de défense de la ville.
C'est à l'extérieur de la ville que l'on peut admirer les vestiges des remparts notamment la porte fortifiée de Luzier du XIII ème siècle.
 
                                            



Eymet

Une modeste bourgade devait exister dès les VII ème et VIII ème siègles (sèpultures) et un prieuré dépendant de Moissac y fut créé dès la fin du XI ème siècle, le tout protégé déjà par un Castelnaud.
Ce fut lors de la domination anglaise que la bastide fut érigée à peu près dans son aspect actuel et fortifiée.
Les couverts de la place principale n'ont été ajoutés qu'au cours des XIV ème et XV ème siècles.
Aprés la période de la guerre dite de cent ans, ce fut l'implantation du culte rèformé, qui aboutit, au moment de la révocation de l'Edit de Nantes, à un exode massif des forces vives de la région.


 
                                                   

Issigeac

Située au sud-est du vignoble de Monbazillac, Issigeac est une petite cité qui a conservé l'originalité de ses rue étroites.
Son église du XVI ème siècle construite par Armande de Gontaut-Biron, révèle un style gothique rare en Périgord.
Egalement intéresssant, le château des évèques édifié au milieu du XVII ème siècle aujourd'hui occupé par la Mairie.





Monpazier

Monpazier est sans aucun doute la bastide la mieux conservée du Périgord, fondée en 1284, par Edouard 1er en collaboration avec Pierre de Gontaud, Seigneur de Biron, qui apporta les terrains.
Elle fut édifiée afin de compléter les lignes de défense déja constituées avec la fondation des bastides de Lalinde, Beaumont, Molières et Roquépine, dans le but de protéger la route allant de l'Agenais aux rives de la Dordogne.
Découvrez 3 des 6 portes fortifiées d'autrefois, les maisons typiques, arpentez cette ville en forme de quatdrilatère dont les vieilles rues s'étirent d'une extrémité à l'autre parallèlement aux grands cotés, croisées en leur centre formant ainsi des blocs parfaitement rectangulaires.
Visitez notamment la place des Cornières, l'Eglise St Dominique ou encore la maison "du chapitre".


Monpazier                             


Molières

Il s'agit de la plus petite bastisde du Périgord. C'est en plus une bastide inachevée. De larges rues convergent vers la place centrale. Le principal monument est le porche ou maison du Bailli. L'importance de l'église forteresse témoigne de la puissance et la richesse passées de cette bastide.

                                    


Cadouin

De l'ancienne abbaye cistercienne fondée en 1115  il reste des bâtiments conventuels des Xe au XVII siècles, une abbatiale romande et un cloître richement orné. La halle, d'une belle architecture tout en bois, représente le centre du village à côté de l'abbatiale.

                        

Montferrand du Périgord

A côté de l'église du bourg se dresse une belle halle du XVIe siècle portée par des piliers en pierre. Les vieilles demeures pittoresques du village,  ses parties les plus anciennes comme le donjon et ses rempars du XII e  le classent au rang des villages pittoresques du Périgord.

                            
Troisième département forestier de France, la Dordogne est réputée pour la splendeur de ses paysages mais également pour la diversité de son patrimoine culturel et historique.
Randonnées, VTT et escalade au programme
Lorsque l’on évoque la Dordogne on pense notamment à quelques sites naturels remarquables ou encore aux voies vertes telles que la Promenade Périgord-Quercy, encore celle des Berges de l’Isle.
 Les amateurs de randonnée s’y retrouvent donc pour assouvir leur passion de la marche à pied en milieu naturel. Les randonneurs pourront également découvrir les deux sentiers de grande randonnée qui traversent la Dordogne : la grande randonnée 64 et la grande randonnée 461.
De nombreux sites d’escalade sont également à découvrir pour tous ceux qui aiment pratiquer cette activité sportive.
Les principales visites culturelles en Dordogne
La présence de nombreux sites préhistoriques tels que le célère abri de Cro-Magnon, l’abri Pataud, la Micoque Basse attisent aussi la curiosité de tous les visiteurs de la Dordogne. Voici donc des visites qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte durant votre séjour en Dordogne.
Le patrimoine culturel et historique est très riche dans ce département. On  ne dénombre pas moins de 1000 châteaux, celui de Hautefort, de l’Herm, de Bourdeilles, de Milandes ou encore de Puymartin. Bref, les amateurs de château auront de quoi faire durant leur séjour en Dordogne.
Il ne vous faudra pas oublier de passer par l’Abbaye Saint-Pierre de Brantôme ou encore par le Buisson-de-Cadouin, une Abbaye cistercienne abritant un pseudo-Saint-Suaire. Les Lanternes des morts d’Atur valent également le détour.
La Dordogne est donc un département qu’il faut avoir vu dans sa vie. Nous vous proposons pour cela une liste des locations aux meilleurs prix.




Réservation:
Email: sylvie.tomczak@neuf.fr
Tél:   (033)   04 91 21 93 80
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement